Photo acknowledgement: J. Pather
Click here to view in English


Collection 2

L’IMPACT DES INDUSTRIES EXTRACTIVES SUR LES FEMMES EN AFRIQUE (OCTOBRE 2015)

WoMin et ses membres alliés d’Afrique de l’Est, Ouest et Australe ont entrepris une recherche-action-participative pendant l’année 2014 pour répondre à une question rarement posée en Afrique, en dépit d’une focalisation récente et grandissante sur l’industrialisation qui repose sur l’extraction de minéraux et de pétrole sur le continent. Quels sont les impacts des industries extractives sur les femmes? Cette recherche se penche sur des instances d’exploitation minière à petites et grandes échelles, l’extraction du pétrole et la production d’acier dans sept pays différents. Une des conclusions principales de cette recherche faite avec des femmes et des filles touchées par l’extractivisme, est que l’impact sur le long terme de celui-ci sur la terre, l’eau et les systèmes de production alimentaire sont si dramatiques que les couts associé à ce modèle de développement fondé sur la surexploitation du pétrole et des minéraux sont plus importants que ses bénéfices.

C’est ainsi qu’informé par cette recherche participative, WoMin présente une analyse ecoféministe de la vision de l’Union Africaine du développement pour le 21ème siècle énoncée dans La Vision du Régime Minier de l’Afrique (AMV) (2009) et dans le cadre de la politique qui l’accompagne, Les Minéraux et le Développement de l’Afrique (2011). D’un point de vue Africain et ecoféministe, les conséquences pour les femmes, et pour les communautés minières affectées, doivent primordialement être prises en compte dans toute stratégie du développement compte tenu des inégalités grandissantes, des moyens d’existence laminés et de l’insécurité alimentaire qui persistent, ainsi que des sècheresses et autres conséquences du changement climatique largement causé par l’extractivisme, le traitement, la transportation et la combustion de carburants fossiles et de minéraux. Grace à ces analyses, WoMin fait deux demandes à l’Union Africaine et aux gouvernements Africains.

Veuillez les lire et les diffusez le plus largement possible!

 

Études De Pays

 

 

 

 

Un Essai Analytique de WoMin:
La Vision du régime minier de L'Afrique: Une Critique Écoféministe Depuis Longtemps Attendue

 

Résumé

La Vision du Régime Minier de l’Afrique (AMV), signée en 2009 par les Ministres Africains en charge du développement des ressources minières sur le continent, et son cadre de politiques d’accompagnement, Les ressources minérales et le développement de l’Afrique (2011), fournissent la stratégie la plus complète pour l’industrialisation de l’Afrique au 21ème siècle. L’élément principal de la stratégie consiste à développer les minéraux et l’extraction d’autres ressources pour les utiliser dans la fabrication sur le continent, mettant ainsi fin à la longue histoire de minéraux exportés d’Afrique en fin de compte, pour le développement industriel des autres continents.

Globale et audacieuse comme elle se présente, l’incorporation des effets d’une telle stratégie de développement sur les femmes Africaines est absente dans l’AMV et Les ressources minérales et le développement de l’Afrique. Ceci est en dépit du fait que les ressources minières et autres extractions des ressources naturelles ont principalement un impact sur les populations rurales, et du fait que la plupart des employées en Afrique sont employées dans la production agricole rurale. Du point de vue écoféministe africaine, non seulement des conséquences pour les femmes, mais aussi celles des communautés minières entières touchées devant être intégrées dans toute stratégie de développement du 21ème siècle, en particulier compte tenu de la propagation de la sécheresse sur le continent et d’autres conséquences du changement climatique en grande partie causées par une extraction excessive de minéraux et des combustions de carburants fossiles sur le plan mondial.

Mettant en évidence sept études communautaires menées par les membres de l’alliance WoMin en Afrique sub-saharienne, cet essai commence à combler les lacunes des voix manquantes dans l’AMV. Il est démontré que l’extraction des minéraux et le développement basé sur les minéraux aboutissent à la mauvaise utilisation des ressources importantes généralement sous-évaluées et donc ne figurant pas dans l’élaboration des politiques, y compris la richesse de la communauté, les systèmes de production alimentaire et la maind’oeuvre des femmes.

L’analyse s’achève sur deux recommandations de politiques principales:

  • Afin de permettre la participation significative du public dans le cadre de la politique et de la vision fournie dans l’AMV et Les ressources minérales et le développement de l’Afrique, WoMin demande à l’Union Africaine (UA) à rendre public le nombre de déplacements estimés pour le continent africain avec la mise en oeuvre de la Vision du Régime Minier de l’Afrique au cours du prochain demi-siècle. Compte tenu de l’ampleur potentielle de ce chiffre - environ 90 millions selon l’estimation fournie dans cette analyse (voir page 9) - une telle estimation n’est que le point de départ d’un débat public à la question de la viabilité de l’industrialisation harmonisée basée sur les ressources naturelles dans le continent.

  • Afin d’évaluer globalement les impacts socio-économiques, environnementaux et, par conséquent, humains de l’industrialisation axée sur l’extraction des ressources minérales et le pétrole dans l’avenir, WoMin appelle les États africains à réaliser des études nationales de tous les projets de développement existants et en suspens des minéraux et le pétrole de la période après l’indépendance. Ces études devraient être façonnées par un cadre socio-économique de la perte collective, comme démontrée ici, et doivent impliquer la participation active des organisations de femmes, les communautés touchées par le développement minier, les chercheuses/chercheurs s’intéressant à la politique en matière d’exploitation des ressources minérales et les universitaires dans les domaines du développement social et humain.

 

analytical paper

Télécharger Un Essai Analytique de WoMin

pdf

624KB


research planner

Feminist participatory action research planner

pdf

300KB


The WoMin PAR, training and synthesis effort has been generously supported by our funders.